Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Entretien avec Eric DAVO de RegulEnergie

Public

-

03/11/2016

  Eric DAVO a créé RegulEnergie en 2012. Commercial puis Directeur Régional Rhône Alpes Auvergne de SAUTER REGULATION, il est issu d’un BAC d’électrotechnicien et d’un BTS froid et climatisation. Il est aujourd'hui un des partenaires privilégiés de l'Ecole Paul-Louis Merlin.
 
Pouvez-vous présenter RégulEnergie ainsi que votre parcours professionnel ? 

RégulEnergie est spécialisé dans la distribution de matériel de Régulation sur la région Languedoc Roussillon. Son partenaire principale est Schneider-Electric. Elle assure la sélection, la vente et la mise en œuvre de ce matériel. Pour cette mise en œuvre nous fournissons la liste de points, les schémas de câblage, analyse fonctionnelle et les programmes en relation avec ces études. Nous mettons en service sur site le matériel préconisé.
Nous réalisons aussi les couches hautes des systèmes à savoir les postes centraux de gestion technique du bâtiment. Ces postes intègrent la gestion du CVC (HVAC) et la gestion de la partie électrique. Nous développons des systèmes de suivi énergétique en relation avec la RT2012 et le HQE.
Concernant mon parcours professionnel, je suis titulaire d’une BAC d’électrotechnicien et d’un BTS froid et climatisation. J’ai commencé comme chargé d’étude en froid et climatisation dans une société de Clermont Ferrand (Juillard équipement devenu Santerne) et je suis très vite rentré en 1988 comme commercial chez SAUTER REGULATION. J’ai créé l’agence de Clermont Ferrand. En 1990, j’ai repris l’agence de Grenoble puis l’agence de Lyon en 1998. En 2000 j’ai pris la direction de la région Rhône Alpes auvergne pour SAUTER.
En 2011 j’ai quitté SAUTER pour reprendre une concession SAUTER à Montpellier puis fin 2012, j’ai décidé de créer ma propre société REGULENERGIE dans le domaine la régulation CVC et de travailler avec SCHNEIDER ELECTRIC. A ce jour REGULENERGIE c’est cinq personnes, trois à la technique et deux à la partie commerce gestion et administratif.  
 
RégulEnergie est spécialisée dans la distribution de matériel de régulation. Son partenaire principal est Schneider Electric dont elle assure la mise en œuvre du matériel (liste de points, schémas de câblage, analyse fonctionnelle et programmes). En outre, l’entreprise réalise aussi les couches hautes des systèmes (postes centraux de GTB) ainsi que des systèmes de suivi énergétique en relation avec la RT2012 et le HQE.

Pourquoi  prendre des alternants ?
 
Je suis investi dans la formation des jeunes, avec une mission de formation auprès de l’Université Joseph Fourrier ainsi  que des interventions pédagogiques dans les sections froids au sein de lycée ; c’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers l’alternance en 2013. L’objectif est de former des jeunes à notre métier avec une embauche à la clé. Le niveau souhaité est un BTS au minimum, afin d’avoir des compétences terrain (programmation) et communication entre les différents systèmes et l’informatique.
J’ai ainsi formé 3 jeunes, dont 2 de l’Ecole PLM.
Concernant les alternants, j’ai eu une alternant en 2013 issu d’une licence PRO MIE (Maitrise et intégration des énergies) que j’ai embauché après son diplôme. En 2015, j’ai pris trois alternants dont deux de BTS Domotique et Bâtiments Communicants de l’Ecole Paul-Louis Merlin .A l’issue de cette année d’alternance, un des deux alternants a souhaité s’orienter vers une licence PRO dans une branche commerciale différente de nos besoins et le second continue au sein de RegulEnergie, une licence PRO en alternance spécialisée « en distribution électrique et automatisme au service du bâtiment et de l’environnement ».
Le troisième alternant qui a eu un Bachelor en commerce et marketing continue cette année son alternance chez nous tout en suivant une licence PRO  BP3E afin de parfaire ses connaissances dans notre domaine.
En 2016, j’ai aussi pris un alternant en licence pro «  automatisme et informatique industrielle » qui était diplômé de votre BTS Domotique. Aujourd’hui il prépare une école d’ingénieur en GTB à Amiens sur trois ans en alternance.
 
 
Quels sont les besoins de RégulEnergie concernant les alternants : pour quelles missions, pour quel devenir? 
 
Pour rappel, RégulEnergie est une jeune entreprise qui a été créé le 12 décembre 2012. L’objectif a toujours été de se développer et donc de recruter. La problématique rencontrée dans notre métier est de pouvoir trouver des personnes avec des compétences requises pour pouvoir répondre aux exigences du métier comme la thermique, la thermodynamique, l’hydraulique, l’aéraulique, l’électricité, l’électronique, les réseaux de communication et l’informatique. Mais ce n’est pas évident. J’ai bien fait appel à des cabinets de recrutement mais cela n’a pas été concluant. J’ai pris du recul et j’ai fait le choix de passer par des écoles avec un objectif, celui de les former avec une embauche à la clé. L’objectif est de leur apprendre le métier durant leur année d’apprentissage. J’ai essayé de prendre des compétences d’origine différentes afin qu’il y ait complémentarité entre chaque jeune. Il est vrai que le chalenge n’est pas des plus faciles mais cela a réussi grâce à un esprit d’équipe. Bien qu’il y ait beaucoup de chose encore à apprendre, la mayonnaise prend bien. Je pense que d’ici deux ou trois ans le niveau de cette équipe sera excellent.
 
Quel niveau souhaité pour les alternants ?
 
Le niveau souhaité est celui de BTS au minimum. Concernant les compétences, il y a plusieurs exigences qui nous sont dictées par notre métier :
  • La première est celle du terrain. Celle-ci correspond à la programmation des éléments que nous traitons dans le domaine du CVC (HVAC) et l’électricité.
  • La seconde correspond au réseau de communication entre les différents systèmes et l’informatique. Par rapport à la couche terrain c’est un autre métier avec d’autres compétences.
 
Quel est le bilan de votre relation avec l’Ecole PLM ?
 
La formation de l’Ecole PLM, que j’ai connu à votre Journée Portes Ouvertes, correspond totalement à mes attentes et  à celle de notre profession: les matières dispensées sont d’un bon niveau, notamment les bases de communication du bâtiment dans le cadre de la maitrise et gestion d’énergie et le fait que ce soit une école d’entreprise est un plus car Schneider Electric représente la confiance et le sérieux. Ainsi la formation de l’Ecole correspond complètement à mes attentes.
 
Concernant mon rôle, il a été de veiller à ce que les jeunes ne décrochent et restent motivés. Pour cela J’ai immédiatement mis les moyens : PC à disposition, outillage, changement d’agence pour que chacun ait un bureau et achat d’un véhicule pour qu’il puisse se rendre sur les chantiers. Le deal était l’embauche ou la continuité de leur étude en alternance au sein de l’entreprise. Et ma devise est basée sur la confiance, le donnant donnant : si la société gagne de l’argent, ils en gagnent aussi.
Ainsi, c’est une formation gagnant-gagnant.
J’essaie aussi de me rendre disponible pour l’Ecole, que ce soit pour des rencontres, des jurys ou de réunions. Nous avons pu progresser car mon interlocuteur Damien BIZART est une personne très disponible, réactive et il gère parfaitement ses jeunes.
Ainsi, nous allons poursuivre notre collaboration dans les années qui viennent puisque je vais de nouveau prendre un stagiaire en vue d’une alternance.
 
Ainsi, mon retour d’expérience est très positif et je recommande au quotidien l’Ecole, que ce soit auprès des jeunes voulant faire un BTS ou auprès des entreprises cherchant des alternants qui soient d’un bon niveau technique et qui aient un bon savoir-être. Compte tenu du très bon niveau, il serait intéressant de penser à une suite du BTS….comme une licence pro !

268 vues Visites

2 J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Public

Résultat des Examens : Très belle réussite cette année encore !

SJ

Séverine Jaquillard

26 juillet

1

1

Public

L'Ecole des Métiers de l'Energie à l'Innovation Summit Paris 2018 !

SJ

Séverine Jaquillard

21 avril

1

1

Public

Journées Portes ouvertes 2018 Ecole Paul-Louis MERLIN.

User profile picture

Angela Panzarella

02 février

1