Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Entrevue avec Louis Ledrich, de ProKNX (Valbonne – 06560)

Public

-

09/01/2017

Associé de la société ProKNX depuis 2 ans, Louis Ledrich est un ancien élève de l’Ecole PLM.

1. Pouvez-vous présenter votre entreprise ProKNX?
ProKNX basée à Valbonne, près de Canne,a été créée en 2007 par Christian Kiefel. Forte de son expérience en  sureté, téléphonie et GTB, la société s’est spécialisée dans la conception, l’innovation et la vente de produits KNX pour le résidentiel et l’hôtellerie dans le monde entier.
La société reste à taille humaine, puisque outre Christian Kiefel, il n’y a que 2 salariés : un  concepteur et moi qui m’occupe de toute la partie commerciale ainsi que du suivi technique.
 
Actuellement, la société compte 3 produits phares :
  • La passerelle « ProServ », qui permet de communiquer entre un réseau IP et un réseau KNX
  • Le serveur « real KNX » qui permet de piloter n’importe quelle installation KNX à partir de  l’appareil photo de son smartphone. Il utilise la technologie de réalité augmentée. Ainsi, il est tout à fait possible de piloter le son, la lumière, le thermostat, les volets roulants de sa maison juste en passant son smartphone devant ces objets.
  • Nous avons également rendu notre interface compatible avec la solution Apple, ce qui nous permet de piloter les installations KNX par la voix. En effet, grâce à l’application « home kit », nous pouvons commander les équipements de la maison via la commande vocale, connectée à SIRI.
 
 2. Quel est votre parcours scolaire et professionnel ?
J’ai intégré la société ProKNX juste après l’obtention de mon BTS FED-Domotique & Bâtiments Communicants en 2015 que j’ai obtenu à l’Ecole des Métiers de l’Energie Paul-Louis Merlin. Auparavant j’avais obtenu un Bac STI2D option ITEC .
Déjà lors de mon BTS, je savais que je voulais être dans une société innovante et dynamique ; issu d’une famille d’entrepreneur, je voulais participer à la vie  de mon entreprise et être partie prenante dans les décisions.
J’ai ainsi eu l’opportunité de pouvoir entrer chez ProKNK en tant qu’associé. Cela répond parfaitement à ce que je cherchais.
 
3. Quels liens entretenez-vous avec la formation ?
Lors de ma 2eme année de BTS, j’ai eu l’opportunité d’être un an en alternance. Ce rythme est très formateur puisqu’il permet d’acquérir des connaissances à l’Ecole et de les mettre en pratique sur le terrain, d’apprendre les bases du métier et d’être autonome.
Je me suis passionné sur les systèmes qui rendent la maison intelligente. Cette année d’alternance m’a aussi permis de développer mon réseau professionnel et de rencontrer ceux qui sont aujourd’hui mes associés. Ce fut donc un véritable tremplin.
Je suis donc convaincu de l’intérêt de l’alternance pour un jeune.
D’ailleurs, selon l’évolution de notre activité et de notre disponibilité, nous envisageons l’année prochaine de prendre un alternant.
 
4. Pourquoi avoir choisi  l’Ecole des Métiers de l’Energie ?
Venant de Strasbourg, j’avais le choix quant aux écoles proposant un BTS FED-Domotique & Bâtiments Communicants. Mon choix s’est porté sur l’Ecole Paul-Louis Merlin du fait de sa bonne réputation auprès des professionnels, de son très bon taux de réussite aux examens (100%) ainsi que sur son rythme de travail (1ere année en initial et 2eme année en alternance) .
En outre, le fait d’être l’école d’entreprise de Schneider Electric permet aux étudiants de travailler avec du matériel et des maquettes à la pointe de la technologie, d’être formés par des professionnels, de rencontrer différents acteurs du secteur et d’acquérir un véritable savoir être.

451 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Public

Résultat des Examens : Très belle réussite cette année encore !

SJ

Séverine Jaquillard

26 juillet

1

1

Public

L'Ecole des Métiers de l'Energie à l'Innovation Summit Paris 2018 !

SJ

Séverine Jaquillard

21 avril

1

1

Public

Journées Portes ouvertes 2018 Ecole Paul-Louis MERLIN.

User profile picture

Angela Panzarella

02 février

1